Marathon à Saumur dans le Maine-et-Loire
  • Logo Saumur Agglo
  • Logo Ville Saumur
  • Anjou Maine Et Loire
  • Gennes Val De Loire
  • Saint Cement Des Levees
  • Caps
  • Saumurban Trail
  • Saumur Agglo Propreté
  • Saur
  • Logo Soregor EC Uni
  • Bodycross
  • Logo Endurance Shop Uni
  • Ackerman
  • Jean Rouyer Automobiles
  • Audouard Voyages Uni
  • Premier Tech
  • Super U
  • France 3
  • Rmc

Les 10 points à ne pas négliger dans sa préparation

Antoine GRUAU, Conseiller en équilibre alimentaire vous propose 10 points essentiels à ne pas négliger dans votre préparation.

Vous avez tous démarré avec enthousiasme votre préparation pour le Marathon de la Loire et serez nombreux à dompter pour la première fois les fameux 42.195 kms. Voici mes 10 conseils pour appréhender au mieux ce grand défi :

L’alimentation

1.    Les jours précédents l’épreuve, consommez des sucres lents (riz, pâtes…). Pour ne pas perdre en valeurs nutritives, préférez une cuisson « aldente » voire légèrement ferme des pâtes. En amont, renseignez-vous sur la composition des ravitaillements et entrainez-vous à boire et manger durant vos sorties.

2.    La veille de l’épreuve, évitez les crudités, les graisses et la viande rouge. Privilégiez plutôt les féculents, les légumes vapeurs et la viande maigre.

3.    Le matin de l’épreuve, ne bouleversez pas vos habitudes. Donc pas de plat de pâtes 3h avant l’épreuve si vous ne l’avez jamais fait à l’entraînement.

4.    Pendant la course, arrêtez-vous et prenez le temps de manger. Raisins secs, pierres de sucres sont très pratiques. La banane et les oranges vous apporteront, quant à elles, fraîcheur et énergie.

L’hydratation

5.    Entrainez-vous à boire en courant. Les articulations et les muscles ont besoin d’eau et de sels minéraux pour fonctionner correctement.

6.    Avant le départ, évitez la consommation de boissons sucrées qui pourrait entraîner une hypoglycémie réactionnelle.

7.    Buvez régulièrement dès le 5ème km.

Les soins du corps

8.    Réalisez un tannage des pieds 1 mois avant la compétition :
-    Prendre à la pharmacie de l’acide pycrique (personnellement, je prends du randopatt) ça renforce les coussinets des chiens… Appliquez le une fois par semaine sur des pieds propres et secs. Une fois le randopatt sec, appliquez une crème anti-échauffement (NOK)

9.    Le jour de l’épreuve, graissez vos pieds, sans abus (sinon le pied glisse dans la chaussure) et ne taillez pas vos ongles trop courts.

10.    Graissez les zones sensibles (cuisses, tétons, dessous de bras…)

Autres conseils à ne pas manquer :

-    Informez-vous de la météo
-    Ne mettez pas de nouvelles tennis le jour de l’épreuve
-    Ne portez pas de nouveaux textiles le jour de l’épreuve
-    Prévoyez de quoi vous couvrir à l’arrivée

Et surtout, n’oubliez que cette course est votre défi, l’aboutissement d’une longue préparation.
Ménagez votre santé, défiez le chrono et prenez du plaisir !


Antoine GRUAU
Marathonien et conseiller en équilibre alimentaire

caps endurance shop

Vous accompagnent tout au long de votre préparation

infos riverains

Animations parcours

2018 en image